Détail pays | Maroc Export

Array
(
    [fr] => 757
    [ar] => 39441
)
/ ------------757
Tunisie
Algérie
Mauritanie
Sénégal
Guinée Équatoriale
Guinée Bissau
Côte d’Ivoire
Mali
Cameroun
Kenya
Éthiopie
Tanzanie
Afrique du Sud
Nigeria
Gabon
Togo
Guinée Conakry
Égypte
Ghana
Tchad
Libye
Burkina Faso
Niger
Angola
Ouganda
Mozambique

Données Générales

Le Tchad est aux trois-quarts rural. L'agriculture et l'élevage du bétail sont les activités dominantes. La mise en exploitation des gisements pétroliers depuis 2003 a été très encadrée par la Banque mondiale. Elle pourrait avoir des effets importants sur l'économie tchadienne. Dès 2004, le pétrole représentait plus de 80 % des exportations nationales, permettant à la balance commerciale de devenir nettement excédentaire.

 

L'exploitation commerciale des gisements pétroliers de Doba, dans le sud du pays à partir des années 2000 a un impact profond sur la vie économique et politique tchadienne.

L'exploitation a commencé après l'achèvement en 2003 de l'oléoduc Tchad-Cameroun qui permet d'acheminer le pétrole dans le golfe de Guinée. Les gisements sont exploités par un consortium associant ExxonMobilChevron, et Petronas. L'oléoduc a été partiellement financé par la banque mondiale. En échange du prêt, l'État tchadien touche des redevances et des dividendes, soient des recettes de 2 milliards de dollars/an sur 25 ans11. Le Tchad s'est engagé auprès de la Banque mondiale à dépenser 80 % des redevances et 85 % des dividendes à la lutte contre la pauvreté12. À la suite d'un différend entre la Banque et le gouvernement tchadien, un nouveau protocole d'accord a été signé en juin 2006, le gouvernement tchadien doit désormais consacrer 70 % de son budget total aux programmes prioritaires de réduction de la pauvreté13. Le Tchad espère le triplement de la production du pétrole de son pays à partir de 2015. L’entrée en production d’un champ pétrolier à proximité du lac Tchad nourrit un tel optimisme.  Le pays du Sahel pourrait atteindre la barre des 200 000 barils / jour en 2014, puis dépasser le cap des 300 000 en 2015, selon le ministre tchadien des Finances, Atteib Doutoum

 

Pour ce qui est de la culture, Après le pétrole, la première ressource d'exportation du Tchad est le coton de la Cotontchad et le sucre de la CST, Compagnie sucrière du Tchad (anciennement SONASUT).

Responsable du marché

DIRECTION MARCHES/ SANAE LAHLOU

n° 5 rue Sidi Belyout, 20000 Casablanca - Maroc
T.(+212) 522 30.22.10/30.75.43
F.(+212) 522 45.05.57/30.17.93
E. exportateurs2015[@]marocexport.gov.ma

Top 3 export

Production de pétrole brut (64%), Coton brut (14%), Insectes Résines (8.1%)

PIB/Habitant

1610 USD

Indice de qualité de vie

0.396

Top 3 import

Médicaments emballés (4.0%), Autres préparations comestibles (3.1%),Savon (3.0%)

position vs Maroc

Puissance mondiale

124ème

Taux de croissance

7.58%

Taux d'ouverture du marché

26%

Population

13,21

Responsable du marché

DIRECTION MARCHES/ SANAE LAHLOU

n° 5 rue Sidi Belyout, 20000 Casablanca - Maroc
T.(+212) 522 30.22.10/30.75.43
F.(+212) 522 45.05.57/30.17.93
E. exportateurs2015[@]marocexport.gov.ma

Données économiques

PIB PIB par habitant (en USD-PPA)
  • 2007 1 380,00
  • 2008 1 310,00
  • 2009 1 270,00
  • 2010 1 410,00
  • 2011 1 420,00
  • 2012 1 470,00
  • 2013 1 510,00
  • 2014 1 610,00
PIB en millions de USD (à prix courants)
  • 2007 7 006,50
  • 2008 8 360,70
  • 2009 7 082,00
  • 2010 8 540,70
  • 2011 10 581,00
  • 2012 11 018,00
  • 2013 12 440,00
  • 2014 13 420,00
  • 2015 14 750,00
Taux de croissance du PIB (à prix constants)
  • 2008 19,33%
  • 2009 -1,89%
  • 2010 13,46%
  • 2011 1,69%
  • 2012 5,00%
  • 2013 4,76%
  • 2014 7,58%
  • 2015 5,63%
Consommation Consommation privée en millions de USD (à prix courants)
  • 2007 4 848,50
  • 2008 5 033,20
  • 2009 2 906,40
  • 2010 3 468,40
  • 2011 2 839,00
  • 2012 2 855,00
  • 2013 3 163,00
  • 2014 3 320,00
  • 2015 3 576,00
Investissements Investissements en millions de USD (à prix courants)
  • 2007 1 191,10
  • 2008 1 998,20
  • 2009 2 235,50
  • 2010 2 716,40
  • 2011 4 895,00
  • 2012 5 371,00
  • 2013 6 659,00
  • 2014 7 295,00
  • 2015 8 479,00
Importations Importations de biens en millions de USD (a prix courants)
  • 2007 1 546,90
  • 2008 1 976,00
  • 2009 2 003,00
  • 2010 2 389,00
  • 2011 2 696,00
  • 2012 2 673,00
  • 2013 2 743,00
  • 2014 2 867,00
  • 2015 3 052,00
Taux de croissance des importations (à prix constants)
  • 2007 100,00 %
  • 2008 15,00%
  • 2009 26,09%
  • 2010 20,69%
  • 2011 8,57%
  • 2012 8,50%
  • 2013 7,89%
  • 2014 9,76%
  • 2015 6,67%
Balance commerciale Balance commerciale (en millions de USD)
  • 2007 2 127,00
  • 2008 2 255,40
  • 2009 792,1
  • 2010 1 148,90
  • 2011 1 610,60
  • 2012 1 438,30
  • 2013 1 211,70
  • 2014 1 363,50
  • 2015 1 414,60
Balance commerciale / PIB (%)
  • 2007 30,36 %
  • 2008 26,98%
  • 2009 11,18%
  • 2010 13,45%
  • 2011 15,22%
  • 2012 13,05%
  • 2013 9,74%
  • 2014 10,16%
  • 2015 9,59%
Sources : FMI, Banque mondiale ,OMC

Echanges avec le Maroc

Valeur en Milliers de Dirhams

RUBRIQUE

2009

2010

2011

2012

EVOL.MOY.09/12*

JAN.DÉC.12*

JAN.DÉC.13*

EVOL.13/12*

Importations

91

2720147817824796%8178119-98,54%

Part dans les importations globales(%)

0

000-00-

Exportations

126379

535253094734301-29,66%343015004945,91%

Part dans les exportations globales(%)

0

000-00-

Solde

126288

5349810801261221,47%261224993091,14%

Taux de couverture(%)

138417196092154419-41941988-


(*)Chiffres provisoires

Source: Office des Changes

Liens utiles

Commerce extérieur :
Réglementation tarifaire et non tarifaire :
Règles d'origine :
Système Généralisé des Préférences :